Le gouvernement valide les « amendements Ghosn » pour les grands patrons

Ces amendements exigent que les dirigeants d’entreprises françaises soient domiciliés fiscalement en France dès 250 millions d’euros de chiffre d’affaires. C’était l’une des annonces du gouvernement à l’ouverture du grand débat. Il s’est dit, ce lundi 14 octobre, "favorable" à des amendements déposés par le PCF, le PS, les […]

News Reporter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *