Le mode de gestion des retraites subit une hypertrophie cancéreuse

Chronique de Julien Langella, parue dans Présent : Dans notre modernité dégénérée, tout est gros : les droits de succession, le nombre d’immigrés, l’ego d’Emmanuel Macron, les marchés financiers… Nous crevons du gigantisme. Le mode de gestion des retraites subit la même hypertrophie cancéreuse : que ce soit l’Etat […]

News Reporter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *