Au Niger, 71 soldats tués dans une attaque jihadiste contre un camp militaire

Des soldats nigériens s’entraînent à Ouallam, au Niger, le 18 avril 2018. L’armée nigérienne a subi ses plus lourdes pertes depuis qu’elle est confrontée au défi jihadiste, lors de l’attaque mardi 10 décembre du camp d’Inates, dans l’Ouest, près de la frontière avec le Mali. "Malheureusement, on déplore le […]

News Reporter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *